Entreprises Idf » Travaux » Entretien d’un chalet bois : 4 étapes à suivreEntretien d’un chalet bois : 4 étapes à suivre

Entretien d’un chalet bois : 4 étapes à suivre

Très recherché, le chalet bois dans ses différents styles et sous toutes ses formes se révèle comme une habitation authentique qui intéresse de nombreuses personnes. En plus d’être écologique, le chalet de bois est aussi très économique pour les personnes qui veulent construire un logement à moindre coût. Mais il n’est pas simplement question de construire son chalet, il faut aussi l’entretenir régulièrement afin de le maintenir en forme. Ce contenu met en relief 4 étapes à suivre pour entretenir un chalet de bois.

Le nettoyage

Avant tout travail, il est important de bien nettoyer le chalet. Ainsi, pour enlever les saletés, les moisissures et les taches, utilisez l’aérogommage ou un nettoyage haute pression pour agir en profondeur. Aussi, avant de vous lancer dans les étapes suivantes, vous devez vous assurer que la surface est bien propre et lisse. Pour le faire, vous pouvez par exemple vous servir d’un papier abrasif à grain fin.

Terminez le processus en aspirant ou en retirant la poussière et étanchez les fissures qui se retrouvent sur la surface du bois. Pour plus d’efficacité, il est possible d’utiliser le ponçage pour le nettoyage. Tâchez de poncer en direction du bois afin de maximiser l’accrochage. Vous pouvez toutefois contacter un spécialiste de l’entretien de chalet comme Epi Nettoyage pour lui confier cette tâche.

Traitement par lasure

La lasure est un produit de finition conçu à partir des matières grasses et de la résine pour conserver le bois. C’est une excellente option pour lutter contre les agressions extérieures. En plus de protéger contre les effets néfastes de la lumière, elle protège aussi contre les insectes, les champignons et l’humidité.

La lasure colore les matières poreuses et conserve leur véritable apparence et ne laisse aucune trace de film protecteur. Cela lui évite de s’enlever. Pour commencer le traitement, appliquez une lasure d’absorption de bois sous forme de sous-couche. Il faut noter qu’il existe deux types de lasure à savoir : la lasure à l’eau et la lasure à solvant.

La lasure à l’eau

La lasure à l’eau a tendance à sécher très vite. Cependant, celle-ci est moins résistante aux rayons UV. De ce fait, il faudra reprendre cette opération en moyenne tous les trois ans afin de maintenir l’aspect du bois. C’est pour cela qu’il est recommandé de l’employer pour les surfaces intérieures. Très écologique, la composition de la lasure à l’eau convient plus aux bois exotiques.

La lasure à solvant

La lasure à solvant résiste mieux aux intempéries. Il est donc adapté pour le bois extérieur. L’application de deux couches nécessite 12 heures de séchage et pour un séchage complet, il va falloir patienter pendant 24 heures. Contrairement à la lasure à l’eau, celle au solvant sera durable de 8 à 10 ans.

Pour l’appliquer, il suffit de se munir d’une brosse, d’un pistolet, d’un pinceau ou d’un rouleau. Ensuite, il faut prendre soin d’effectuer un test sur une petite surface pour s’assurer du résultat. Après le séchage, si vous êtes satisfait du résultat, appliquez la lasure restante sans pour autant charger le matériel. Cela vous évitera les coulures. Étalez 2 à 3 couches de lasure sur l’ensemble du bois. La lasure permettra de conserver l’état naturel du bois.

Traitement par saturateur

Le saturateur est aussi un produit qui entre en jeu dans l’entretien d’un chalet en bois. Il s’agit d’une huile que l’on peut appliquer sur le bois pour le protéger aussi bien du vieillissement que de la décoloration. Ce produit va révéler l’éclat du bois tout en conservant sa coloration du départ. Il faut néanmoins savoir que le saturateur ne dure pas longtemps. Il nécessite une application tous les deux ans en moyenne pour une protection optimale.

Surveiller

En fonction des produits choisis, le renouvellement de l’entretien du chalet en bois peut être varié. Il convient donc de surveiller correctement l’évolution et l’état du bois afin d’anticiper. Vous pourrez ainsi protéger votre chalet en bois d’une éventuelle détérioration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*