Entreprises Idf » Autres professionnels » Faire installer un ascenseur privatif : les points à retenir pour votre choixascenseur privatif

Faire installer un ascenseur privatif : les points à retenir pour votre choix

Parmi les évolutions technologiques en matière de logement figure l’ascenseur privatif ou l’ascenseur domestique. C’est un dispositif pratique qui permet de monter ou de descendre d’un étage à un autre. Si vous comptez en faire installer, il faut étudier certains points qui vont définir votre choix. Tour d’horizon sur le sujet.

Le fonctionnement d’un ascenseur électrique

C’est le type d’ascenseur le plus utilisé surtout dans un immeuble de copropriété. Son moteur déclenche une poulie qui entraîne les câbles. Il peut comporter soit un contrepoids qui est relié à la cabine, soit un treuil tambour qui tire verticalement la cabine.
Certains modèles sont équipés d’une salle de machine dédiée à la commande. Néanmoins, l’innovation technologique a permis l’apparition de modèles plus modernisés sur le marché, qui favorisent le gain de place.

Le fonctionnement d’un ascenseur hydraulique

Il existe deux modes de fonctionnement pour ce type d’ascenseur :

  • soit la cabine est mise en marche directement ;
  • soit le déplacement s’effectue sous l’action d’une centrale hydraulique. Dans ce cas, un vérin se charge de renvoyer de l’huile sous pression vers un piston. Lorsque ce dernier est rempli, la cabine remonte. La descente se fait par l’arrêt de la pression et de l’évacuation d’huile du piston-cylindre.

Selon les besoins, les fabricants proposent aux propriétaires d’immeuble 3 systèmes d’ascenseur hydraulique, à savoir :

  • les ascenseurs hydrauliques à cylindre enterré ;
  • les ascenseurs hydrauliques à cylindre de surface ;
  • les ascenseurs télescopiques à cylindre de surface.

Les critères à prendre en compte avant l’installation

Le choix d’un ascenseur privatif ne doit pas se faire au hasard. Quel que soit le type d’ascenseur que vous envisagez d’installer, il est nécessaire de vérifier la faisabilité du projet. Interrogez-vous sur les points suivants :

Le budget alloué

Sûrement, vous avez déjà mis de côté la somme que vous êtes prêt à investir dans l’achat de l’ascenseur et la main d’œuvre. Il est alors plus raisonnable de ne pas dépasser votre budget. Sur le marché, le prix de l’ascenseur varie largement. Pour acquérir par exemple un ascenseur à traction électrique pour deux étages, il faut prévoir une somme de 18 000 à 22 000 euros. Pour un modèle hydraulique, le prix est compris entre 20 000 à 25 000 euros. Notez que le design, les accessoires et les équipements impactent aussi le prix de l’ascenseur.

La hauteur à parcourir

Le choix de l’ascenseur va également dépendre de la hauteur de l’immeuble. Si votre logement comporte plusieurs étages, c’est l’ascenseur électrique qui est le plus approprié. L’ascenseur hydraulique, quant à lui, convient à un immeuble doté de trois étages au maximum, car son déplacement vertical est limité à 18 m.

La vitesse de déplacement

Pour bénéficier d’un déplacement rapide, tournez-vous vers l’ascenseur électrique qui est capable de parcourir 2 m/s. Par contre, si vous souhaitez un déplacement calme et silencieux, il n’y a rien de mieux que l’ascenseur hydraulique.

La consommation d’énergie

Les deux types d’ascenseur n’ont pas la même consommation d’énergie puisqu’ils fonctionnent différemment. Grâce à l’utilisation d’un contrepoids, l’ascenseur électrique est plus économique. Pour l’ascenseur hydraulique, ce contrepoids fait défaut ce qui l’oblige à supporter seul les charges. Par conséquent, l’énergie nécessaire à son fonctionnement augmente.

L’aspect technique de l’immeuble

Pour un logement de petite dimension, il est plus judicieux de faire installer un ascenseur hydraulique qui n’occupe que peu d’espace. En effet, le contrepoids dont l’ascenseur électrique est doté prend beaucoup de place sans parler du poids de l’appareil et des câbles. Toutefois, il convient de noter qu’il existe actuellement des modèles dits « gearless » qui sont dépourvus de salle de machine donc, moins encombrants.

La charge à transporter

Si vous prévoyez d’élever une charge importante, l’ascenseur hydraulique en est plus capable. Il peut avoir à sa charge plusieurs centaines de kilos. Quant à l’ascenseur électrique, sa capacité maximale est très limitée.

D’autres points essentiels tels que le confort, le design et l’accessibilité de l’ascenseur ne sont pas à négliger. Ce dernier point est important si un occupant de l’immeuble est à mobilité réduite.

Pour bénéficier des conseils d’un professionnel, faites appel à EASY LIFT. L’entreprise est spécialisée dans l’installation, la rénovation et le dépannage d’ascenseur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*