Entreprises Idf » Santé » Guide d’achat d’un oreiller cervicaloreiller cervical

Guide d’achat d’un oreiller cervical

Si le choix du matelas, du sommier, de la couette et de la literie est important, celui de l’oreiller l’est tout autant. Ce dernier conditionne le confort ressenti, la détente du corps et la qualité du sommeil. Les spécialistes de la literie proposent de nombreux modèles d’oreillers à différents prix. Parmi tous ces oreillers, vous pouvez choisir un oreiller cervical ergonomique. La forme, l’épaisseur, la taille, la fermeté et le garnissage de l’oreiller influent directement sur sa qualité et sa capacité à prévenir ou à soulager la cervicalgie. Nous vous proposons quelques conseils pour bien choisir votre oreiller cervical.

Quelle est la fonction de l’oreiller cervical ergonomique ?

Un oreiller ergonomique n’apporte pas seulement du confort aux dormeurs. Correctement adapté à la position de sommeil et à la morphologie de chacun, il contribue au soutien de la tête et du cou, à prévenir ou atténuer les douleurs cervicales.

Les vertèbres cervicales constituent la partie supérieure de la colonne vertébrale. Les deux premières vertèbres cervicales, appelées Atlas (C1) et Axe (C2), ont pour fonction de supporter le poids de la tête et d’assurer la bonne exécution des mouvements de rotation. Ce sont donc ces deux vertèbres qui doivent être correctement soutenues et maintenues avec un oreiller cervical ergonomique.

Les oreillers ergonomiques offrent plus de confort que les oreillers conventionnels. Généralement fabriqués avec de la mousse viscoélastique ou du latex, ils se caractérisent par une densité plus élevée aux extrémités qu’au centre. La bonne répartition de cette densité assure un maintien idéal de la tête et du cou dans l’axe de la colonne vertébrale.

Comment choisir le niveau de fermeté d’un oreiller cervical ?

Le niveau de fermeté de l’oreiller cervical ergonomique détermine le type de soutien offert. Plus qu’une question de goût, le choix dépend principalement de la position dans laquelle vous préférez dormir chaque nuit. Sachez également que :

  • Un oreiller doux offre un soutien assez léger pour votre cou et votre tête. Ce modèle vous sera utile si vous dormez sur le ventre.
  • Un oreiller cervical ni trop mou ni trop ferme (moyen) offre un meilleur maintien du cou et de la tête. Il vous convient si vous avez l’habitude de dormir sur le dos et sur le côté.
  • Un oreiller ferme, qui offre le meilleur soutien possible pour votre cou et votre tête, fonctionnera mieux si vous dormez sur le dos.

Pour un confort optimal et un sommeil de qualité, l’important est que votre oreiller cervical ne vous permet pas de ressentir de points de pression ou de stress sur votre cou.

Comment choisir la forme, la taille et l’épaisseur ?

Les oreillers cervicales sont disponibles dans deux formes : le classique (rectangulaire ou carré) et l’ondulé. Quelle que soit sa forme, un oreiller ergonomique est impérativement plus dense sur les côtés que dans la partie centrale. Les dimensions de l’oreiller varient d’une marque à l’autre, bien qu’il existe des modèles standards.

Si vous avez tendance à changer de position pendant la nuit, mieux vaut choisir un oreiller cervical rectangulaire. Cela vous offrira plus de liberté de mouvement. La forme rectangulaire libère également les épaules, aidant à aligner la colonne vertébrale.

Quant à l’épaisseur de l’oreiller (la hauteur en son centre), elle doit être adaptée à la largeur de vos épaules ainsi qu’à la position dans laquelle vous dormez. Plus vos épaules sont larges, plus votre oreiller doit être épais, surtout si vous dormez sur le côté.

  • Si vous dormez sur le ventre ou si vos épaules sont étroites, privilégiez un oreiller plutôt plat.
  • Si vous préférez dormir sur le côté ou si vos épaules sont plutôt larges, privilégiez un oreiller plus épais.
  • Si vous dormez sur le dos, l’épaisseur de l’oreiller n’affectera pas à elle seule le confort ressenti ni la qualité de votre sommeil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*