Entreprises Idf » Travaux » Viabilisation de terrain et VRD : faites la différencegoudron

Viabilisation de terrain et VRD : faites la différence

Les mots viabilisation et VRD sont des termes relatifs au secteur de construction des bâtiments et voiries. La viabilisation est une étape obligatoire de construction d’une maison et VRD signifie voirie et réseaux divers. Concrètement, que comprendre des termes viabilisation de terrain et VRD ? En quoi sont-ils différents l’un de l’autre ?

Voirie et réseaux divers (VRD) : définition et procédure

VRD est un terme très récurrent dans le secteur du bâtiment. Il représente l’une des étapes les plus importantes des travaux d’aménagement de bâtiments et d’espaces publics. Pour être valables, les VRD doivent être réalisés conformément à un certain nombre de règles.

VRD : de quoi s’agit-il ?   

La voirie et réseaux divers sont l’ensemble des travaux en rapport avec l’aménagement urbain et le génie civil. Il prend en compte plusieurs activités à savoir :

  • La viabilisation de terrains privés ;
  • La réalisation des voies d’accès ;
  • La réalisation des travaux publics entrepris par les collectivités.

Le VRD permet donc d’embellir l’environnement urbain et rural et de faciliter la construction des bâtiments d’habitation. Pour un travail de qualité, il est conseillé de confier les activités de VRD à des spécialistes comme E.M.T.S. STOUFF.

Différents types de travaux VRD

Comme travaux VRD à réaliser sur un chantier, on peut citer :

  • Le terrassement ;
  • Les travaux de voirie ;
  • L’assainissement ;
  • Les réseaux divers.

Le terrassement

Le terrassement est le premier des travaux VRD et a pour objectif de préparer le terrain à construire. Il consiste à effectuer des fouilles et déblais à partir des plans de permis de construire.

Les travaux de voirie

Ces travaux prennent en compte toutes les voies d’accès, qui facilitent la circulation de la population. Il s’agit des routes, caniveaux, bordures de chaussée, aires de stationnement, parkings, voies piétonnes et autres. L’entreprise  E.M.T.S. STOUFF PERE & FILS SARL VRD est également spécialisée dans la réalisation des travaux des voiries et d’autres travaux VRD.

L’assainissement

Cette étape englobe tous les travaux effectués dans le but de réaliser les réseaux d’évacuation des eaux usées et eaux vannes. Ces eaux sont évacuées vers les stations d’épuration.

Réseaux divers

Cette étape concerne toutes les activités nécessaires pour le bien-être des populations. Il s’agit en général des travaux de raccordement aux différents réseaux.

Viabilisation de terrain : définition et procédure

La viabilisation de terrain est une étape à réaliser avant toute activité de chantier. Elle prend en compte plusieurs activités et son coût varie en fonction de plusieurs paramètres.

Qu’entend-on par viabilisation de terrain ?

La viabilisation consiste à raccorder le terrain à l’eau, à l’électricité, au gaz et au réseau d’assainissement. Elle est toujours précédée de la consultation du plan local d’urbanisme. Pour la réussir, il y a un certain nombre de points à connaître forcément.

Différentes étapes pour viabiliser un terrain

La viabilisation de tous terrains se réalise en trois différentes essentielles :

  • La demande du certificat d’urbanisme ;
  • L’obtention du permis de construire ;
  • Le raccordement du terrain à tous les réseaux.

Demande du certificat d’urbanisme

Le certificat d’urbanisme s’acquiert auprès de la mairie où se trouve le terrain à construire. C’est le document qui informe le professionnel de viabilisation de terrain sur les caractéristiques de ce dernier. La demande du certificat d’urbanisme doit être accompagnée d’une lettre descriptive du projet de construction.

Obtention du permis de construire

Aucun terrain ne peut abriter des travaux de construction sans permis de construire sur ce dernier. Il s’acquiert également auprès de la mairie sur une demande.

Raccordement du terrain à tous les réseaux

Un terrain, pour être viabilisé, doit être raccordé aux réseaux d’eau, d’électricité, d’assainissement, de gaz ainsi qu’au réseau téléphonique. Cette partie constitue un des points communs entre le VRD et la viabilisation de terrain. Tout raccordement est précédé d’une demande auprès de la mairie par le biais d’un formulaire. Le budget à consacrer à cet effet dépend de la qualité des travaux VRD de la région. Cela dépend également de la distance entre le terrain et les installations publiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*