Entreprises Idf » Immobilier » Achat de lit médicalisé : les démarches à suivre

Achat de lit médicalisé : les démarches à suivre

Suite à un terrible accident, à cause de la vieillesse ou dans le cas d’un handicap, une personne qui devra rester alité pendant une durée assez importante, au vu de sa perte d’autonomie, peut rester chez lui pour recevoir des soins au lieu de séjourner à l’hôpital. Ceci pourrait s’avérer plus que nécessaire, surtout si on lui a prescrit essentiellement du repos. Certes, il vous faudra faire quelques aménagements dans votre domicile et peut-être que votre portefeuille en prendra un coup, mais cela sera bénéfique que ce soit pour le patient, les soignants et même vous. Donc, prévoyez dès maintenant de lui acheter un lit médicalisé.

Pourquoi opter pour un lit médicalisé chez soi ?

Avant d’aller plus loin dans l’aménagement, il est primordial de clarifier quelques points comme la question : « pourquoi emmener la personne chez soi alors qu’elle peut être bien soignée à l’hôpital ? ». Cela permettra aux soignants de lui donner les soins dont il aura besoin de manière optimale. Pour installer un patient en pleine convalescence dans une maison, vous devrez vous procurer des matériels médicaux adaptés. Il est possible d’en trouver dans les magasins spécialisés dans la revente ou vente de ce genre d’articles, sur le marché ou en ligne. Mais l’item dont vous aurez besoin sera le lit médicalisé. Entre autres, il y aura des accessoires qui iront avec ou qui seront indispensables au patient pendant sa convalescence ou le temps qu’il restera dans cet état. Son confort et sa santé doivent être votre priorité, d’où l’achat du matériel adéquat. En outre, il est facile d’installer un matelas médical.

Dans le cas où votre appartement se situe en hauteur, c’est-à-dire un peu difficile d’accès, vous pouvez tout à fait louer un monte-meuble. Toutefois, ce processus nécessite une réflexion sur le budget que vous allez dépenser en plus des autres matériels que vous aurez à acheter.

Que faut-il savoir sur les lits médicalisés ?

Un lit médicalisé a pour objectif de faciliter le couchage et le lever des patients sans que ces derniers ne fournissent d’effort considérable, surtout que la plupart de ces lits sont électriques ; avec leur télécommande, l’ajustement de la position du patient devient encore plus pratique. Également équipé de barrière de lit, il permet d’éviter la chute des patients surtout s’ils sont sujets à des vertiges ou s’ils sont facilement déroutés. De plus, c’est plus pratique pour les soignants.

Vous aurez à choisir votre type de lit médicalisé selon les besoins et l’état du patient, mais aussi selon vos moyens. Vous pouvez demander conseil auprès du personnel soignant ou de la société que vous avez choisie pour acheter ou louer le lit en question. En effet, il existe plusieurs types de lits médicalisés selon différents types de personnes ou alors ses besoins pendant le temps où il seront alités:

  • Le lit médicalisé grande taille plus adapté aux personnes ayant une forte corpulence.
  • Les lits médicalisés d’Alzheimer conçus pour les personnes désorientées ou confuses. Cela évitera qu’elles ne fassent de chute qui pourrait aggraver encore plus leur cas.
  • Les lits médicalisés double pour permettre au patient de dormir avec une autre personne de leur choix, ou même leur compagnon pour avoir plus d’intimité.
  • Les lits médicalisés standards, qui regroupent la plupart des fonctions des lits mentionnés ci-dessus et qui apportent tout autant de confort et de facilité pour les soins.

Comment se procurer un lit médicalisé ?

Cela dépend du temps pendant lequel le patient devra rester alité. Si ce n’est qu’une question de semaines ou de quelques mois, optez pour la location. Par contre, si cela peut durer une année ou plus, choisissez d’acheter. Toutefois, si vous ne voulez pas vous encombrer de ce matériel après son utilisation, la location est la meilleure des options quelque soit la durée de son emploi.

L’achat ou la location d’un lit médicalisé peut se faire avec ou sans prescription médicale. Mais pour prétendre à un remboursement, que ce soit total ou partiel, de la part de la Sécurité Sociale, vous aurez à leur présenter une facture acquittée, une prescription médicale et une attestation de Sécurité Social à jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*