Entreprises Idf » Droit » Changement de nom de famille : les procédures à suivrechangement nom de famille

Changement de nom de famille : les procédures à suivre

Le nom de famille est sacré. C’est la marque pour vous distinguer dans la vie en société. D’habitude, on porte le nom du père à la naissance, mais après le mariage, cela peut changer. La femme portera le nom de famille de son mari. Savez-vous qu’on a le droit de changer de nom de famille ? Il y a plusieurs points à connaître avant d’entamer cette procédure. On vous expliquera tout dans cet article.

Changer le nom de famille : qui peut le faire ?

      • Toute personne âgée de 21 ans et plus a le droit de changer de nom pour lui-même ou pour ses enfants. Par contre, pour les enfants de même sang qui veulent changer de nom, il est nécessaire que chacun fournisse un dossier personnel.
      • Pour les enfants moins de 21 ans, ils n’ont pas encore le droit de faire une demande. Seuls leurs parents ou leur tuteur peuvent établir les procédures. Pour ce dernier, il faut avoir l’aval de la famille. Dans le cas des parents séparés ou en désaccord, le parent concerné doit faire une demande d’affaires familiales au juge. Il est obligatoire que les enfants possèdent la nationalité du pays concerné.

Les différentes situations pour changer de nom de famille

Vous avez le droit de changer de nom de famille si les cas suivants se présentent :

      • On vous a donné un nom difficile à porter ou très gênant, qualifié même de ridicule
      • Vous avez un nom similaire avec un tueur en série ou un personnage avec une mauvaise réputation
      • Le nom de votre famille n’a plus d’héritier et vous voulez le garder à tout prix
      • Vous êtes un personnage célèbre et vous voulez garder ce nom officiellement.
      • Vous avez des parents qui ont commis des crimes dans le passé, et vous ne voulez pas être souillé par cette mauvaise réputation.

Les procédures à suivre pour changer de nom de famille

      • Pour commencer, vous devez déposer une demande officielle de changement de nom de famille. Il faut le publier dans un journal local d’annonces pour permettre à quiconque de s’opposer dans le cas échéant. En effet, tout le monde à le droit de s’opposer à ce changement de nom, à condition d’avoir un motif légitime à le faire.
      • Ensuite, vous devez déposer un dossier de demande et l’adresser au ministère de la Justice. Ce dossier doit comporter une demande manuscrite, une copie d’acte de naissance, une preuve de la nationalité, un casier judiciaire, un exemplaire des journaux où il y a votre annonce de changement de nom de famille.
      • L’administration étudiera votre dossier avant de prendre la décision finale. Vous aurez une réponse au bout de quelques mois. Si votre demande est acceptée, un décret officiel sera publié dans un journal officiel. En cas de refus, l’administration se doit de vous fournir les raisons. Vous avez également le droit de réagir à ce refus en exerçant un recours devant un tribunal administratif dans un délai de deux mois.

Ces démarches sont assez complexes. Vous devez demander l’avis d’un avocat ou d’un juriste en droit de famille. Par contre, si vous avez reçu un nom dans un autre État, et que vous souhaitez le changer dans un autre pays, vous devez vous déplacer pour faire une demande dans la mairie de votre naissance. Changer de nom de famille n’est pas une chose aisée. Il faut réfléchir à deux fois avant de le faire, si cela en vaut la peine. Mais si cela va vous faciliter la vie, suivez ce guide. À vous de voir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*