Entreprises Idf » Santé » Comment aider une personne atteinte de Syndrome de Diogène?

Comment aider une personne atteinte de Syndrome de Diogène?

Le syndrome de Diogène est un trouble du comportement qui touche les personnes âgées. Il se manifeste aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Les principaux symptômes sont un amassement excessif, des maisons sales et une mauvaise hygiène personnelle. Les personnes atteintes du syndrome de Diogène se retirent également de la vie et de la société.

Quels sont les symptômes du syndrome de Diogène ?

Le syndrome de Diogène est souvent lié à des maladies mentales. On peut citer la schizophrénie, les troubles obsessionnels compulsifs (TOC), la dépression ou encore la démence. Cette maladie peut être difficile à traiter. Il peut également être compliqué de prendre soin des personnes qui en sont atteintes.

Le syndrome de Diogène survient généralement chez des personnes âgées de plus de 60 ans. Les symptômes apparaissent généralement au fil du temps. Ils se manifestent par un retrait des situations sociales et un évitement des autres. Les personnes peuvent également commencer à faire preuve d’un mauvais jugement, de changements de personnalité et de comportements inappropriés.

Certains signes peuvent vous alerter et indiquer qu’une personne est atteinte du syndrome de Diogène. On peut citer :

  • les éruptions cutanées causées par une mauvaise hygiène, des puces ou des poux

  • des cheveux emmêlés et non soignés

  • des ongles de pieds et de mains trop longs

  • une apparence négligée

  • une malnutrition

  • une déshydratation

Il est fort probable que le domicile de la personne présente également des signes de négligence et de détérioration. Voici quelques exemple ;

  • une infestation de rongeurs

  • une accumulation excessive d’objets

  • des ordures qui s’entassent dans et à l’extérieur du domicile…

Mode de traitement

Le soutien social

Le retrait de la société et la peur des institutions médicales et autres peuvent rendre difficile l’aide à apporter à une personne atteinte du syndrome de Diogène. Ces traitements fonctionnent mieux en parallèle avec d’autres systèmes de soutien qui peuvent aider à traiter la cause sous-jacente du syndrome. Par exemple, les services de nettoyage et de soins personnels peuvent contribuer à diminuer la gravité des symptômes. Les personnes atteintes du syndrome de Diogène ont souvent peur des hôpitaux et des autorités. Elles sont donc susceptibles de refuser toute intervention médicale.

Toute personne chargée d’aider la personne doit traiter chaque cas avec une extrême sensibilité et attention. Les agents de santé à domicile sont sûrement les mieux placés pour apporter leur aide.

Cependant, il est essentiel d’être sensible aux besoins et aux sentiments de la personne. Si cette dernière a l’impression ou le sentiment d’être jugée et d’être en danger, il y a de fortes chances qu’elle refuse catégoriquement toute aide et reprenne ses comportements antérieurs.

Un accompagnement rigoureux

Pour que la personne atteinte du syndrome de Diogène soit parfaitement accompagnée, les soignants doivent agir avec douceur et délicatesse. Ils doivent avoir tous les renseignements nécessaires concernant la personne. Si celle-ci refuse, il faut faire en sorte d’établir une confiance mutuelle totale pour mieux communiquer. L’aide psychologique est importante pour l’aider à se reconstruire progressivement.

Sachez qu’il existe des associations qui interviennent auprès des personnes atteintes du syndrome de Diogène. Celles-ci proposent généralement un suivi périodique jusqu’à la guérison complète de la personne. De plus, ces organismes et associations travaillent en partenariat avec le corps médical.

L’intervention se fait par étapes. Tout d’abord, les soignants font tout leur possible pour obtenir l’approbation de la personne pour nettoyer son environnement. Ils dressent ensemble une liste de choses à conserver ou à jeter afin de lui permettre de vivre dans un environnement et un cadre beaucoup plus sains. Si le cas du patient s’empire, il est préférable de l’emmener dans un centre hospitalier qui le prendra totalement en charge.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*