Entreprises Idf » Immobilier » Débarras après une succession : la marche à suivreDébarras

Débarras après une succession : la marche à suivre

Après le décès d’un parent ou d’un proche, vous héritez d’une maison remplie des affaires personnelles du défunt. Si la perte de cet être cher est déjà difficile à surmonter, les cas de succession se révèlent encore plus pénibles. Découvrez ici, la marche à suivre pour un débarras après une succession.

Un débarras n’est pas un déménagement.

Le débarras et le déménagement sont deux prestations différentes même si elles ont pour objectif commun de vider un logement. Lors d’un déménagement, presque la totalité de l’habitation est emballée et mise en carton pour une nouvelle destination. Cette tâche est réalisée par un groupe de gros bras. Quant au débarras, même s’il vise le même but, les effets contenus dans un débarras connaissent différentes destinations : tri, mise à la vente de certains éléments de valeur, dons aux Associations, démontage d’agencements, etc. C’est pour cette raison qu’il faut dégager une bonne plage de temps pour réaliser cette tâche. Vous pouvez vous occuper vous-même du débarras de successions. Mais il est aussi possible de faire appel à des professionnels spécialisés dans le débarras de succession. Pour vous aider à réaliser ce travail, vous pouvez par exemple contacter un professionnel comme Eco Debarras – France.

Comment se déroule concrètement un débarras de succession ?

Après le décès d’un parent, le débarras de succession peut être une étape assez difficile. C’est pour cette raison que la plupart des héritiers confient cette tâche à un professionnel. Il existe de nos jours, de nombreuses entreprises spécialisées dans le débarras de succession. Quelle que soit la société choisie, le déroulement de la prestation se fait généralement de la même manière.

Estimation des valeurs récupérables

L’estimation des valeurs récupérables est la première étape du débarras de succession. Elle consiste à évaluer les meubles, objets, électroménagers, etc. se trouvant à l’intérieur de la propriété (y compris les greniers, garages ou autres dépendances). Les greniers et les caves regorgent parfois des objets très rares et anciens qui peuvent revenir très chers sur le marché de l’antiquité. Vous pouvez décider de les conserver ou de les revendre vous-même. Il est aussi possible de les confier aux professionnels du débarras. Ils peuvent vous les racheter ou les déduire du coût de débarras intégral.

État de salubrité de la propriété

La plupart du temps, l’état de salubrité de l’habitation est pris en compte. Il faut noter que 5 à 10 % des débarras liés à une succession ou à un décès se réalise dans des appartements ou dans des maisons insalubres. Il arrive que les personnes âgées ou malades soient atteintes du syndrome de Diogène. Ce dernier se caractérise par des conditions de vie bâclées et un manque d’hygiène avérée. Les professionnels chargés du nettoyage et de débarras s’occupent donc du nettoyage et de la désinfection du logement après l’avoir vidé.

Le tri des affaires et recyclages

Afin de limiter au maximum l’enfouissement des déchets, les professionnels du débarras se chargeront de faire le tri des affaires. Ils les regroupent en plusieurs catégories :

  • ceux qui pourront éventuellement être donnés à des associations,
  • ceux qui peuvent être recyclés,
  • ceux qui seront jetés à la déchetterie.

Limiter les biens allant à la déchetterie lors du débarras de succession est très important. Cela contribue non seulement à la protection de l’environnement, mais cela permet aussi de réduire les coûts du débarras de l’habitation. En réalité, la déchetterie peut être amenée à facturer les coûts des déchets.

L’accessibilité au logement

L’accessibilité au logement (la hauteur d’étage, les chemins étroits, etc.) est en effet un facteur qui peut faire varier les prix de la prestation. Les tarifs appliqués sont différents en fonction du prestataire choisi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*