Entreprises Idf » Industrie » En quoi consiste le microbillage ?polissage de surface

En quoi consiste le microbillage ?

Vous avez peut-être déjà entendu parler du microbillage ou entendu le mot lors de votre passage chez le carrossier sans savoir ce que c’est. Voici un article qui vous aidera à comprendre le principe du microbillage et qui vous explique en détail ce procédé de nettoyage.

Microbillage : qu’est-ce que c’est ?

Le microbillage est un procédé de polissage de surface par impact, qui a pour but de la nettoyer et de la décaper sans l’endommager. L’objectif est de rajeunir les pièces mécaniques et autres surfaces ainsi que d’enlever les rouilles et les corrosions sur elles. Le résultat obtenu lors de l’opération est une surface propre et lisse ainsi que des pièces prêtes à être réutilisées.

Différents supports métalliques peuvent être traités en utilisant cette méthode. C’est la meilleure technique pour traiter les surfaces fragiles à faible pression. Grâce au microbillage, on peut traiter les pièces mécaniques et autres supports. Le microbillage est également utilisé pour réaliser les finitions sur les surfaces en aluminium ou encore en inox.

Particularités du microbillage

Il faut savoir qu’il existe différentes techniques de décapage, que l’on choisit en fonction de la situation, du type de matériau à traiter et de sa fragilité. À part le microbillage, il y a, par exemple, la technique la plus célèbre qui est le sablage. Il existe aussi d’autres techniques comme le grenaillage ou encore le corindonnage. Bien que toutes ces techniques de décapage aboutissent au même objectif (nettoyage de surface ou préparation à la peinture ou au covering), le microbillage est destiné aux matériaux les plus fragiles, grâce à une faible agressivité et une faible pression d’emploi.

En général, cette technique est utilisée pour le nettoyage de surfaces en acier, en aluminium, en inox ou encore en bois. Les microbilles en verre ont été ingénieusement sélectionnées, car ce type d’abrasif est moins rugueux, mais permet néanmoins d’obtenir un résultat durable et personnalisé. Les microbilles permettent également de traiter efficacement les zones les plus inaccessibles.

Le résultat du traitement peut être un satiné doux et fin ou encore du mat. Cela peut varier selon le type de matériau à traiter ou encore la granulométrie. La pression de sortie des abrasifs joue également un rôle majeur dans le type de résultat obtenu. En effet, l’artisan qui s’occupe du microbillage devra régler son matériel (pistolet, pression d’air, etc.) pour assurer une bonne pression de sortie, appropriée à la surface.

Le matériel

L’opération se fait en projetant à grande vitesse des microbilles en verre sur la surface à traiter. Pour réaliser l’opération, il faut avant tout disposer du matériel nécessaire. Il existe différents matériels de projection de microbilles, en fonction de vos besoins.

Il y a, par exemple, le système à suppression, un système qui consiste à mettre les microbilles dans un récipient et à mettre ce dernier sous-pression pour expulser les microbilles via un flexible et une buse. Vous pouvez aussi opter pour un système à dépression, qui consiste à aspirer directement les abrasifs depuis leur réservoir et à les projeter en utilisant un pistolet spécialisé.

Il faudra aussi une cabine appelée microbilleuse pour traiter les pièces de petite taille et de taille moyenne. Grâce à cette cabine, les microbilles et les poussières générées durant le traitement resteront confinées. Cela améliorera le confort de travail de l’artisan.

Les entreprises professionnelles comme Dina Epoxy disposent généralement d’un matériel dernier cri pour assurer un microbillage efficace et esthétique.

Le déroulement du microbillage

Avant de procéder au microbillage, la pièce ou la surface à traiter doit impérativement être nettoyée pour enlever les résidus capables d’altérer l’opération. Cela peut être des corrosions, des rouilles ou encore de la graisse. Après cela, l’artisan utilise un pistolet pour projeter progressivement les microbilles sur la surface à traiter, jusqu’à ce qu’il obtienne le résultat attendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*