Entreprises Idf » Immobilier » Les mesures de protection immobilières contre la foudrefoudre

Les mesures de protection immobilières contre la foudre

Malgré les recherches, les phénomènes naturels comme le tonnerre et la foudre sont inévitables. Éternelles compagnes des tempêtes orageuses, ils sont à l’origine de nombreuses tragédies. Parmi les plus pertinentes on peut citer la destruction des champs de culture, le foudroiement du bétail, les surtensions électriques, les incendies ou les pertes humaines. Contrairement aux idées reçues, ces catastrophes naturelles peuvent frapper les villes comme les campagnes. Dans l’immédiat, la première mesure de prévention est de rester chez soi en temps orageux. Cependant, ce réflexe n’est pas suffisant. Pour une sécurité optimale, il est nécessaire d’assurer une protection intérieure et extérieure de l’habitat.

1 – Assurer la protection extérieure

Au cours d’un orage, le réchauffement de l’air à 30.000 °C en une fraction de seconde occasionne une décharge électrostatique de très haute intensité. Cette décharge électrique c’est la foudre. Le tonnerre est le son bruyant émis par ce choc. Il faut savoir qu’il s’agit d’un phénomène naturel se produisant entre les nuages, entre un nuage et le sol ou au niveau d’un nuage orageux. Occasionnellement, le foudroiement se manifeste lorsqu’un courant de foudre traverse un arbre, un animal ou un corps humain.

L’installation d’un paratonnerre constitue une mesure préventive de protection contre la foudre. En effet, il permet d’éviter les effets tragiques de ce phénomène aux alentours d’un habitat. La conception et la fabrication du paratonnerre visent à piéger la foudre. Celui-ci est composé d’une tige généralement placée sur le toit qui est reliée de manière filière à un dispositif enfoncé dans la terre. En pratique, le courant d’éclair est directement capté en hauteur. Ensuite, la prise de terre permet d’écouler directement l’énergie générée par la foudre vers le sol. De cette manière, les risques de foudroiement extérieur sont annulés. Nécessitant une minutie, ce procédé doit être établi par une enseigne spécialisée dans la protection contre la foudre.

2 – Prévenir l’endommagement des équipements électriques

La décharge électrostatique qu’occasionne la foudre entraîne des surtensions électriques élevées. De ce fait, les équipements électriques doivent être protégés afin d’éviter leur détérioration Le parafoudre se présente comme une solution à ce problème. Sa mission est d’éviter l’intégration des surtensions au sein du circuit électrique. Dès qu’une situation de surtension électrique survient, il l’évacue vers le sol. Ainsi, seuls les tensions électriquement stables peuvent alimenter le circuit électrique. C’est de cette manière que le parafoudre empêche que les appareils électriques ne soient grillés.

Afin d’assurer son rôle, ce dispositif est installé au niveau du tableau électrique. Généralement, il est placé entre le disjoncteur principal et les interrupteurs différentiels. Lors de la pose, il est nécessaire de couper le courant électrique et de confirmer la liaison filaire du parafoudre en direction du sol.

3 – Appliquer les consignes de sécurité en temps orageux

Les deux premières mesures de sécurité énoncés précédemment sont à exécuter avant l’avènement de l’orage. Toutefois, malgré la pertinence de ces mesures préventives, elles ne sont pas suffisantes pour une sécurité optimale contre les méfaits de la foudre. De ce fait, certains comportements de base sont à adopter en temps orageux. Il faut savoir que les installation électriques et la tuyauterie constituent des canaux conducteurs du courant de foudre. De ce fait, il est vital de s’en éloigner durant la tempête. Compte tenu de ce fait, les gestes rattachés à l’utilisation de ces canaux conducteurs sont également à bannir. Ainsi, il n’est pas recommander de faire la vaisselle, ni de prendre une douche. Les appareils électriques doivent être déconnectés.

Pour une sécurité optimale, il faut éviter l’utilisation du courant électrique. Dans la mesure du possible, une coupure de l’alimentation électrique est recommandée. Au minimum, l’électroménager, la télévision, la console de jeu ou le chauffe-eau électrique ne doivent pas être mis en marche en temps orageux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*