Entreprises Idf » Services à la personne » Broderie, sérigraphie ou impression textile : leurs points de divergence

Broderie, sérigraphie ou impression textile : leurs points de divergence

À l’heure actuelle, l’évolution des techniques digitales ne cesse de nous impressionner. Pour personnaliser les produits dans le monde marketing, il est hyper indispensable de recourir à ces techniques, notamment à la technique de marquage. Celle-ci a connu de véritables progressions, en l’espace de quelques années, car désormais, il est possible d’imprimer sur différents types de supports, quel que soient les formes et les tailles. Dans cet article, nous allons nous focaliser sur les 3 techniques de marquage textile les plus prisées, que sont : la broderie, la sérigraphie et l’impression, tout en mettant en exergue leurs différences.

La broderie textile

La broderie textile consiste à reproduire un visuel (logo, texte, etc.) avec des fils et aiguilles sur un textile lourd, pour donner un aspect qualitatif et en relief. Actuellement, sa réalisation (conception jusqu’au piquetage) peut se faire grâce à un programme informatisé et robotisé et à une machine moderne. Elle est la technique de marquage la plus ancienne et la plus noble.

Ses avantages

Très solide et élégante, la broderie (y compris la broderie manuelle) a une longue tenue dans le temps. Elle y est inégalable et possède une bonne résistance aux usures.

Elle a un rendu esthétique unique, car elle a un aspect en relief très attrayant.

Ses inconvénients

La broderie est incompatible avec un bon nombre de tissus, comme les tissus fins qui risquent de se détériorer rapidement et les tissus imperméables qui peuvent perdre leur imperméabilité. Son coût est assez élevé.

De plus, elle a des limites, car d’abord, elle ne peut être réalisée sur certains emplacements comme les poches intérieures et sur certaines textures comme la couture spéciale. Ensuite, la zone brodée ne peut excéder les 20 cm.

La sérigraphie textile

La sérigraphie consiste à appliquer la peinture d’un visuel à travers un pochoir pour qu’elle apparaisse sur le tissu. Pendant le processus d’impression, l’encre est pressée directement sur le textile, par une racle à travers l’écran. Elle est ensuite séchée à haute température, dans un four.

Ses avantages

Au toucher, la sérigraphie offre une texture douce, plate, mais solide. Elle offre un aspect de haute qualité.

Elle allie la qualité et la quantité, car elle est parfaite et très économique pour les grandes séries d’impressions et elle offre un aspect visuel agréable que ce soit de loin ou de près. À titre d’illustration, l’impression sérigraphique est idéale pour une boutique de vêtement qui veut se lancer dans la production en grande quantité.

Ses inconvénients

D’abord, le nombre de couleurs à utiliser pour la sérigraphie est assez limité. En effet, on ne peut appliquer qu’une seule couleur à la fois, et l’application de chaque couleur prend du temps, nécessite plus de matériel (écran et pochoir), donc plus d’argent. Elle s’adapte mieux aux impressions avec un design simple et une couleur unie.

Pour les impressions en petites quantités, c’est-à-dire moins de 30 pièces, la sérigraphie devient onéreuse par rapport à l’impression numérique, car le pochoir a un coût fixe.

La sérigraphie est réservée aux textiles à mailles serrées, comme les tissus épais ou en coton. Sa longévité dure de 1 à 2 ans maximum. Au-delà des 2 années, les altérations de l’impression sérigraphique s’aggravent.

L’impression textile

L’impression textile consiste à imprimer un visuel (chiffres, lettres, images, etc.) sur du textile à travers des jets d’encre spéciaux à base d’eau, comportant 4 couleurs primaires : le noir, le jaune, le cyan et le magenta.

Pour des travaux d’impression soignés et de qualité, il faut les confier à un spécialiste, telle que la société Aby. Où que vous soyez dans les Yvelines, elle peut vous satisfaire.

Ses avantages

L’impression textile permet de personnaliser votre design complexe et d’imprimer de petits détails avec un nombre de couleurs illimité, ce qui est impossible pour la sérigraphie. Elle peut être réalisée sur un textile en grand ou en petit format.

Au toucher, l’impression textile offre une texture agréable et lisse (sans relief).

À usage identique, la durée de vie est plus longue par rapport à celle des autres techniques de marquage. Toutefois, il faut respecter les conditions liées à son nettoyage pour éviter les risques de modification de couleurs.

Ses inconvénients

Pour les impressions en grandes quantités, c’est-à-dire pour plus de 30 pièces, l’impression devient très chère, car son coût ne diminue pas en fonction des quantités.

Le rendu d’impression numérique sur un support foncé est difficile, car sa tenue n’est pas garantie et son coût est important.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*