Entreprises Idf » Industrie » Découpe au laser : avantages et fonctionnementDécoupe au laser : avantages et fonctionnement

Découpe au laser : avantages et fonctionnement

Fiable, flexible, polyvalente et rapide, la découpe au laser est de plus en plus utilisée dans le milieu industriel. Il s’agit d’un procédé thermique qui permet de découper une large gamme de matières et de matériaux sans ébavurage. Quels en sont les avantages ? Et comment fonctionne ce type de machine de découpe ? Découvrez les réponses dans cet article.

Les principes de la découpe laser

La découpe au laser permet de transpercer une matière avec des composants sans additif à distance. Ainsi, les risques de contamination, de pertes et de dommages sont réduits par rapport à la découpe classique. Plusieurs matériaux peuvent être découpés par ce procédé comme le métal, le verre, le carton, la céramique, le papier, le carton, le cuir, etc.

Toutefois, quelques difficultés peuvent être rencontrées lors d’une découpe de matériaux qui ont besoin de travaux d’usinage et de finitions secondaires. Pour ce faire, faites appel à un spécialiste de l’usinage.

Les avantages de la découpe au laser

Choisir la découpe au laser, c’est bénéficier d’une technologie de pointe offrant une précision optimale de coupe et des bords d’une excellente qualité. De plus, les matières subissent moins de déformation et moins de chutes. Ainsi, vous n’avez plus besoin d’appliquer de traitement supplémentaire après la découpe.

Par ailleurs, vous pouvez bénéficier de largeurs de trait parfaitement étroites grâce au faisceau intégré dans l’appareil. D’une part, la quantité de matière en excès est réduite grâce au trait de scie plus petit. D’autre part, son faible apport thermique contribue favorablement à la réduction de l’impact thermique. Entre autres, la découpe au laser est idéale pour les matériaux flexibles ou minces à cause de sa nature sans contact. Celle-ci permet aussi aux artisans de déployer moins d’effort, ce qui va augmenter la production.

En outre, bien que le prix d’achat d’une machine de découpe au laser soit coûteux, celui de son entretien est minime. En effet, les frais de maintenance et le prix des pièces sont moins élevés que ceux des machines de découpe classiques. De plus, vous n’avez plus besoin d’acheter d’équipements supplémentaires pour la faire fonctionner à cause de sa capacité multifonction.

Le fonctionnement de la découpe au laser

La machine à découpe au laser fonctionne avec un moteur thermique. La quantité d’énergie générée par le laser va se concentrer sur une petite partie de la surface de la matière concernée. Cela va provoquer une augmentation de la température, puis la vaporisation de la zone. Parfois, un argon, un azote ou du CO2 peut être ajouté pour optimiser la performance du laser en repoussant les débris et en évitant la formation de flamme.

Par ailleurs, l’amplification de la lumière émise par radiation caractérise le découpage au laser. D’abord, un champ gravitationnel attire un électron d’atome de CO2 sous l’action d’un arc électrique dense. Une particule de lumière photonique issue d’une grande quantité d’énergie libérée se forme par la suite. Après, elle va perturber un autre électron qui va émettre à nouveau des photons. Ainsi, une réaction en chaîne de photons va se produire grâce au système de miroirs réfléchissants. Ces particules sont enfin absorbées par la matière découpée une fois que le rayon du laser ait atteint sa surface.

Le fonctionnement de cette machine de découpe peut aussi varier d’un type de laser à un autre.

Le laser CO2

Le laser CO2 est le plus utilisé dans les entreprises d’usinage. Comme son nom l’indique, c’est le mélange de dioxyde carbone qui le fait fonctionner. Cette technique est idéale pour découper les matières non-métalliques comme le plexiglas, le bois, le cuir ou le caoutchouc.

Le laser YAG

Le laser YAG se subdivise en deux catégories :

– les lasers cristaux qui fonctionnent sous l’action d’une variété de cristallins pour assurer une performance optimale ;

– les lasers à fibre qui fonctionnent grâce à une série de diodes laser, des fibres optiques et un faisceau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*