Entreprises Idf » Industrie » Les impacts environnementaux du recyclage de métaux lourdsRecyclage

Les impacts environnementaux du recyclage de métaux lourds

Dotés d’une masse volumique très grande, les métaux lourds sont des éléments radioactifs qui influent négativement sur l’organisme et aussi sur l’environnement. Généralement, ces éléments produisent une très grande toxicité capable de perturber l’écosystème. Pour cette raison, la loi interdit la manipulation régulière de ces produits et limite aussi leur recyclage. Mais, dans les cas où ces types de métaux ont été recyclés, quels sont les effets qu’ils produisent sur l’environnement ? Cet article vous répond.

Recyclage de métaux lourds : une action qui dégrade les sols

Le recyclage des métaux lourds est une alternative qui permet de lutter contre les effets de ces produits chimiques. Mais en dépit de ses bénéfices, cette action de recyclage a aussi des effets néfastes sur l’environnement. En réalité, pendant le traitement des métaux lourds, il arrive que certains produits résiduels s’échappent de ces produits toxiques. Mais, comme les métaux lourds sont des éléments bio persistants, ces produits résiduels demeurent dans le sol et intoxiquent ce dernier. En premier lieu, cette toxicité des métaux détériore le sol et sa structure.

De ce fait, les sols perdent toutes leurs capacités et deviennent improductifs. De plus, les polluants libérés par le recyclage des métaux lourds changent les conditions chimiques et biologiques qui sont propres au sol. Par exemple, une accumulation de métaux lourds dans le sol peut détruire les micro-organismes du sol. Sans les micro-organismes, le sol perd une partie de sa fertilité, car ce sont ces éléments qui transforment les débris végétaux en humus. Du côté chimique, les métaux lourds peuvent modifier le ph des sols (par exemple les sols acides deviennent des sols basiques). Cette modification peut facilement rendre les terres agricoles impropres à la production.

Recyclage de métaux lourds : une activité qui pollue les eaux de surface

Le recyclage des métaux lourds n’impacte pas seulement les sols. Au travers de ce processus, vous risquez aussi de contaminer les eaux de surface. Généralement, les polluants qui se dégagent de ces métaux se mélangent aux eaux et changent la composition de ces dernières. Chargé d’éléments toxiques, cette eau de surface peut contaminer à son tour le sol et l’air environnant. Une fois que l’air environnant est contaminé, les métaux lourds peuvent aisément accéder à l’organisme humain et créer toutes sortes de maladies.

Alors, pour mieux gérer ces produits et limiter leurs dégâts, vous pouvez demander conseil à un spécialiste des métaux lourds. Lorsque la terre est contaminée, les métaux lourds augmentent la charge critique et détruisent le pouvoir tampon du sol. Ainsi, le sol ne peut plus retenir les polluants en surface et les laisse contaminer la nappe phréatique et les fleuves. À ce niveau, les métaux lourds peuvent de nouveau intoxiquer les Hommes au travers des eaux des fleuves et celles de la nappe phréatique.

Recyclage de métaux lourds : une action qui détruit l’écosystème

Avec le recyclage des métaux lourds, l’écosystème en général est aussi fortement perturbé. Le premier impact touche la faune. Rien qu’avec les polluants ou produits résiduels qui s’échappent lors des recyclages, les métaux lourds peuvent intoxiquer les animaux et réduire leur nombre. Ce seul fait modifie déjà la diversité faunique et perturbe la chaîne alimentaire de l’écosystème. Hormis ce fait, une exposition à des doses de métaux lourds peut créer des problèmes respiratoires et des affections dangereuses et incurables au niveau des animaux.

Dans les cas extrêmes, il est également possible d’assister à de légères mutations au niveau de la faune. En plus de la faune, recycler les métaux lourds est un processus qui agit sur les plantes. À ce niveau, le phénomène de modifications des propriétaires génétiques est plus récurrent. Exposé aux métaux lourds, les défenses des plantes peuvent par exemple s’affaiblir. De même, la phase de maturation ou de grossissement des fruits peut également être amplement limitée. Lorsque la faune et la flore sont perturbées, l’écosystème en entier l’est aussi. Si des mesures ne sont donc pas prises, il est possible que ces conséquences orchestrées par le recyclage des métaux lourds viennent détruire l’écosystème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*