Entreprises Idf » Travaux » Les joints de vitrage coulent : que faire ?joint de vitrage

Les joints de vitrage coulent : que faire ?

Au fil des années, les fenêtres peuvent devenir vétustes. Le problème le plus fréquent avec les ouvertures anciennes, notamment celles en bois, est que leurs joints de vitrage coulent et laissent des traces. Cela peut être dû à un défaut de fabrication, à un manque de résistance lors des périodes de forte chaleur ou autre raison. Quoi qu’il en soit, il est important de résoudre un tel problème. Si la situation se présente, voici ce qu’il faut faire.

Se munir des outils nécessaires

Avant d’entamer les travaux, vous devez être en possession des outils nécessaires. Pour remplacer des joints de vitrage, munissez-vous :

– D’une caisse à outils : tournevis, mètre ruban, clés à molette, pince coupante, marteau…

– De gants renforcés ;

– D’un pistolet extrudeur ;

– Des joints de changement.

Pour ce qui est des joints de vitrage, vous devez connaître les spécificités de chaque type (joint de calfeutrement, mastic, joint en mousse, joint en polymère, etc.).

Les joints de calfeutrement sont parfaits pour éviter que le problème de joints qui coulent ne se reproduise. Ils se démarquent par leur durabilité. Si vous souhaitez en même temps améliorer l’isolation de vos ouvertures, optez pour les joints en mousse. Isolants, ils permettent de réduire l’intensité des bruits venant de l’extérieur. Les mastics conviennent plus au double vitrage. Ils assurent une excellente étanchéité et sont plus faciles à poser. D’ailleurs, ils conviennent à tous les supports : bois, aluminium, PVC, etc. Les joints en résine et en polymère sont peu connus. Néanmoins, ils ont l’avantage de pouvoir consolider l’étanchéité des portes et des fenêtres.

Changer les joints

Une fois en possession du matériel nécessaire, vous pouvez commencer les travaux. Pour cela, il convient de suivre à la lettre les étapes requises :

– En premier lieu, enlevez les joints défectueux en grattant les coulures avec une lame à rasoir. Faites-le doucement pour éviter de rayer le verre. S’il y a du reste, utilisez un solvant.

– Ensuite, nettoyez le vitrage et son support avec de l’eau savonneuse puis rincez à l’eau claire. Si les coulures sont plus importantes, vous pouvez utiliser de l’acétone ou du white-spirit. Ces produits sont efficaces pour dégraisser. Il est à noter que la surface doit être bien propre afin que le nouveau joint puisse adhérer.

-Une fois la surface du verre bien sèche, posez le joint choisi avec un pistolet extrudeur. Celui-ci doit se placer entre la parclose et la vitre pour éviter que le problème de coulure ne survienne en tout temps. Lors de l’opération, il est préférable d’enlever les verres. Cela permet de bien appliquer le joint et d’éviter de casser le vitrage.

– Enfin, reposez la vitre et placez bien la parclose pour bloquer le joint. Notez que si cette dernière est abîmée, il convient de la remplacer.

Confier les travaux à un professionnel

Bien que réparer des joints de vitrage qui coulent paraisse simple, cela demande de la rigueur et un certain savoir-faire. Voilà pourquoi, le mieux est de confier les travaux à une entreprise de miroiterie et de vitrerie. Celle-ci connaît les meilleures méthodes de remplacement de joints qui coulent : nettoyage soigné, suppression des joints défectueux, pose d’un vitrage plus performant, etc. Avec, l’intervention se déroulera dans les meilleures conditions possibles. Les artisans mis à votre disposition se muniront d’outils de pointe pour réaliser les travaux. Ils mettront également à profit tout leur atout afin d’intervenir efficacement (expérience, connaissance, etc.). Dans le cas où il s’avérerait nécessaire de remplacer le vitrage, comptez sur ces professionnels. Spécialisés dans le domaine de la vitrerie, ils mettront en place des ouvertures performantes. Ils vous donneront aussi des conseils pratiques pour entretenir vos vitrages et pour éviter le vieillissement des verres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*