Entreprises Idf » Autres professionnels » Comment réussir l’aménagement d’une cave à vin ?Cave à vin

Comment réussir l’aménagement d’une cave à vin ?

Tous les amateurs de bons vins rêvent de se faire construire une cave à vin afin de conserver dans les meilleures conditions possibles leurs vins. Toutefois, même si ce genre d’aménagement peut vous sembler facile, il peut être complexe en fonction de la manière dont vous souhaitez le disposer.

En effet, il est important de répondre à des critères très précis pour la conception de votre cave à vin.

Suivez-nous plus bas pour plus de détails.

Assurer le bon conditionnement des bouteilles de vins

Le vin se relevant d’une alchimie assez sensible, nécessite une conservation optimale. Cela afin de pouvoir conserver sa saveur ainsi que sa texture.

De ce fait, il est essentiel de créer des conditions propices de conservation pour toujours assurer leur qualité :

  • La température : la conservation du vin nécessite le maintien d’une température moyenne comprise entre 10 et 13 degrés. En effet, le vin est très sensible aux différentes variations de température, mais surtout à la chaleur, car il risque de se détériorer.

Au cas où vous ne disposez pas d’une cave naturelle, vous devez faire installer un système de climatisation dans la pièce où vous allez entreposer vos bouteilles. Si vous faites appel à des professionnels de la cave à vin, vous n’aurez rien à craindre, car ils sauront quoi faire en fonction de la pièce dont vous disposez. En plus, ils sont spécialisés dans tous les agencements que vous souhaitez à vos ustensiles.

  • L’humidité : est un autre facteur déterminant à ne surtout pas négliger. Il est essentiel que vous prêtiez attention à l’hygrométrie (taux de l’humidité de l’air) de votre cave à vin. Veillez à ce qu’il soit au plus proche de 75%, car avec un taux d’humidité plus faible, vous risquez de détériorer vos bouchons de liège au risque d’altérer le vin. Par contre avec un taux d’humidité plus important, vous risquez de faire développer des moisissures.
  • La luminosité : peut également altérer le vin, car il en est très sensible. De ce fait, il est important de le conserver autant que possible, à l’abri des rayons du soleil et des éclairages directs. Ainsi, votre cave à vin doit être installée dans une pièce sombre, dotée d’un éclairage de faible puissance à incandescence. Surtout, veillez bien à ce que les lampes ne soient pas orientées directement vers les bouteilles entreposées.
  • L’isolation : est aussi un autre point très important à respecter. En effet, vous devez maintenir à tout moment une température et un taux d’humidité

Les différents types d’aménagement possible pour une cave à vin chez soi

  • La « cave enterrée » : consiste à aménager le sous-sol de votre maison en une cave. Pour cela, il est parfois utile de creuser le sol de votre habitation ou de votre jardin, afin d’y installer une cave clef en main pouvant garantir des conditions de conservation idéales.
  • La « cave aménagée dans une pièce existante » : est beaucoup moins onéreuse que la cave enterrée, car il ne lui suffit que d’installer de simples étagères équipées de clayettes pour bouteilles. Toutefois, il est important que vous assuriez l’isolation et la climatisation de la pièce. D’ailleurs, vous pouvez y aménager un petit espace de dégustation afin d’en faire un espace vraiment convivial.
  • « L’armoire à vins » : est la solution la plus accessible à toutes les bourses, car elle ne nécessite pas un grand aménagement ni de grands travaux dans votre maison. En effet, elle s’incruste parfaitement dans n’importe quelle pièce de votre maison, même la cuisine. Elle est d’ailleurs disponible sous plusieurs De plus, il est tout à fait possible de demander à faire réaliser votre armoire à vin sur mesure, en fonction du design que vous souhaitez lui apporter.

Souvenezvous qu’une armoire à vin réunit toutes les conditions nécessaires à la conservation optimale du vin. Cela grâce à ses parois isolantes, ses vitres anti-UV, ainsi qu’au contrôle constant de la température et de l’hygrométrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*