Entreprises Idf » Astuces » Cuves à combustibles : nos conseils pour la dégazerCuves à combustibles : nos conseils pour la dégazer

Cuves à combustibles : nos conseils pour la dégazer

Une opération de dégazage de cuve à combustibles aussi appelé cuve à fioul consiste à se débarrasser des gaz en suspension dans cette même cuve. Ce n’est spécialement pas une chose à faire soi-même, même dans le cas d’une cuve à combustible de petite taille. En effet, cette opération est assez risquée. Le gaz en suspension est un combustible donc il est hautement inflammable. Une mini étincelle pourra provoquer une explosion, pouvant mettre en danger votre vie et celle des autres personnes aux alentours.

Faire appel au service d’un professionnel de dégazage

Cela relève à la fois du bon sens et d’une logique très simple de faire appel au service d’un professionnel pour le dégazage de votre cuve à combustible, car vous n’êtes pas équipée pour le faire. Cette opération est fort dangereuse. Même s’il s’agissait d’une petite cuve domestique, il y a toujours un risque. La possession d’un explosimètre, l’appareil servant à détecter les risques d’explosion est primordial avant de prévoir et d’effectuer le dégazage d’une cuve à fioul, particulièrement si elle a été nettoyé il y a plusieurs années.

Raisons de dégazer une cuve à combustible

Le dégazage d’une cuve à combustible est nécessaire dans deux cas : lors de l’entretien ou du nettoyage de votre cuve où il peut être nécessaire de se débarrasser des gaz en suspension. Cependant, si une cuve à fioul est régulièrement entretenue et est opérationnelle, les risques sont minimes et le besoin d’une opération de dégazage n’est pas forcément nécessaire.

La loi a fixé des règles techniques de dégazage essentielles pour éradiquer les éventuels dangers. Ces normes de sécurité doivent être appliquées dans le cas d’abandon d’une cuve à combustible, afin de la neutraliser et prévenir les accidents. Ensuite, les métaux lourds qui la composent peuvent être recyclés par des industries. A part le non usage d’une cuve à fioul, il existe plusieurs cas de figure qui peuvent vous pousser à dégazer votre cuve de fioul.

Avant de la réparer, la nettoyer ou la déplacer d’un endroit à un autre, votre cuve à fioul aura besoin d’une opération de dégazage. Dans le cas de la vente du logement où la cuve à combustible est localisée, vous devez la dégazer préalablement. Si vous souhaitez transformer votre cuve à fioul en un réservoir pour rassembler l’eau provenant de la pluie et ainsi faire du recyclage, un dégazage est également requis.

Conformément à l’article 28 de la loi du 1er juillet 2004 relatif à la neutralisation des résidus inflammables et toxiques, une citerne ou un réservoir à combustible vide ne peut être abandonné sans un entretien adéquat destiné à le nettoyer de manière à écarter toute menace due aux émanations de vapeurs toxiques.

Toute opération de dégazage devra être effectuée par un professionnel qualifié. Cette neutralisation a trois objectifs précis : la vidange et le dégazage du réservoir, l’injection de substance spécifique destinée à neutraliser les émanations toxiques et le retrait du réservoir dans le cas où celui-ci ne sera plus rempli.

Etapes de dégazage d’une cuve à combustible

Le dégazage des cuves à combustible est une étape inévitable. Afin de l’effectuer convenablement, vous devez faire appel à un professionnel en dégazage qui réalisera des opérations précises faites avec attention.

En premier lieu, il faut démonter les pièces externes de la cuve pour laisser s’échapper les gaz légers. Ensuite, il faut aspirer le combustible subsistant à l’aide d’une pompe et vérifier que la cuve soit dégagée et vide de toutes sortes de déchets de fioul domestique.

L’expert aura à évacuer les gaz lourds et stagnants grâce à la ventilation. Le dégazage proprement visera à supprimer les vapeurs en suspension au fond de la cuve. Une fois le dégazage achevé, il procédera au nettoyage de la cuve à l’aide d’un jet d’eau à haute pression. A la fin de cette opération de dégazage, un certificat vous sera remis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*