Entreprises Idf » Industrie » Découvrez les différentes fonctions de la tôlerie !Tôlerie

Découvrez les différentes fonctions de la tôlerie !

Matériau fortement exploité en métallurgie et en sidérurgie, la tôle est une lame fine ou épaisse à usage multiple. Sa qualité varie selon son utilisation. Elle peut être en aluminium, en zinc, en cuivre et en acier (galvanisé ou peint). L’énumération de ses domaines d’intervention permettra de mettre en évidence les merveilles apportées par la tôlerie pour le confort de notre vie quotidienne.

1 – Une balise sécuritaire

La première utilisation de la tôlerie est le toit. Dès lors, elle a pour rôle de protéger le bâtiment contre les intempéries. En outre, compte tenu de sa robustesse, la tôle est recommandée pour la menuiserie des portails, des portes, des fenêtres, des gardes fous … etc. En effet, à titre sécuritaire, elle s’annonce comme une alternative à la menuiserie en bois dont le niveau de sécurité est largement bas. Toutefois, il faut savoir qu’il est possible de blinder une porte en bois en la recouvrant d’une fine tôle en acier. Ce dernier fait confirme encore la balise sécuritaire assurée par la tôlerie.

2 – Une touche esthétique pérenne

Le rôle protectrice d’une menuiserie en tôle est incontestable. Cependant, à cette fonction s’ajoute deux avantages flagrantes : l’esthétique et la pérennité. Force est de constater que toutes les fabrications d’outillages en tôle bénéficient de ces avantages supplémentaires. Il faut savoir que le charme, le style et la robustesse de ces produits relèvent du savoir faire et de l’expérience d’un professionnel de la tôlerie. C’est pour ces raisons que les décorations en tôle sont de plus en plus tendance dans le domaine de la construction. En la matière, on peut citer : les architectures des vérandas, les grilles de protection, les portails les escaliers… etc.

3 – Un allié de la construction automobile

Les entreprises de construction de bâtiment et de travaux publics sont de grands consommateurs de tôle. Par ailleurs, le pourcentage d’utilisation de ces plaques auprès des constructeurs automobiles classe ces derniers parmi les grands consommateurs de tôle. Elles s’en servent pour la conception de la carrosserie, des jantes, de l’alternateur et de multiples pièces. Toutefois, ce domaine d’activité sélectionne les plaques de tôle de qualité pour la création de véhicules de plus en plus robustes, et élégants. Dernièrement, les plus utilisées sont les tôles en acier ou en alliage d’aluminium.

4 – Une compagne de l’urbanisme

L’utilisation de la tôle se remarque également en pleine rue, c’est à dire, en milieu urbain. Les plus flagrants sont les panneaux de signalisation routières et les ponts. Comme indiqués précédemment, les critères de choix de ce matériau reposent sur son avantage esthétique et sa pérennité. En effet, la tôle résiste aussi bien au soleil qu’aux intempéries comme le vent, la pluie, la neige. Elle évite ainsi à l’administration d’engager fréquemment des budgets supplémentaires pour l’entretien de ces panneaux routiers.

5 – Un matériau écologique

Comme elle n’est pas une matière organique, la tôle n’est pas biodégradable. De ce fait, son abandon en pleine nature est néfaste pour l’environnement. Toutefois, elle peut être retransformée. En effet, tous les outillages faites de tôles comme les chauffe-eaux électriques défectueux, les bobines ou les véhicules mis à la casse ou non utilisées … etc peuvent bénéficier des bienfaits du recyclage. D’après les études, la tôle est recyclable à 100 %. Cela signifie que le processus de réutilisation de ce matériau n’engage aucune perte. Pour ce faire, il est nécessaire de regrouper les déchets et de faire appel à un ferrailleur professionnel, spécialisé dans l’achat et la revente des déchets métalliques. Bref, cette notion de récupération confirme que les tôles répondes aux exigences environnementales en vigueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*